L’adaptation du chat après un déménagement

portrait-young-family-celebrating-apartment

Pour nous comme pour nos animaux, un déménagement n’est jamais un événement anodin. Il constitue un changement d’environnement et induit une perte des habitudes acquises dans le lieu de vie précédent. Les chats, en particulier, sont très sensibles au stress et aux changements.

PlanYourMove et Animalia vous proposent ici plusieurs clés pour passer ce moment de la meilleure manière possible.

Comment expliquer le stress dû au déménagement ?

Un déménagement représente un changement du lieu d’habitation et des habitudes acquises au fil des mois voire des années passées dans le logement. Le chat se voit ainsi contraint d’abandonner son environnement familier, ses lieux de repli et de sécurité et son territoire marqué par ses phéromones. Etant des animaux territoriaux et attachés à la hiérarchie, les chats ont généralement des territoires extérieurs bien délimités. Un déménagement impose alors à l’animal de réorganiser ce territoire avec les chats du voisinage de son nouveau lieu de vie.

Le changement d’environnement dû au déménagement peut être plus ou moins brutal pour un chat. Le passage d’une maison avec jardin à un appartement sans accès à l’extérieur est évidemment une source de stress immense dont il faut être conscient.

Comment un chat exprime-t-il ce stress ?

Lors de l’arrivée dans le nouveau logement, le chat passe en général toute sa première journée à explorer l’ensemble des pièces de l’habitation. Il analyse les lieux et repère les éventuelles cachettes et endroits en hauteur où il pourrait se sentir en sécurité. S’il a accès à l’extérieur, il doit également prendre le temps de s’habituer à ses nouveaux voisins. Il devra donc faire connaissance avec les chiens ou les chats.

Passés les premiers jours, certains individus se sentent à l’aise, chez eux; tandis que d’autres vivent la situation bien plus difficilement. Un chat ayant du mal à s’adapter à son nouveau logement aura alors tendance à se cacher en permanence, à grogner ou feuler lorsque quelqu’un l’approche. Il peut arriver qu’il présente une baisse de forme, fait des urines et des selles en dehors de la litière.

Comment y remédier ?

Lors d’un déménagement, il est essentiel de procéder par étapes afin de stresser le moins possible l’animal. Tout d’abord, il est primordial que l’ensemble des travaux et autres aménagements de meubles soient terminés avant d’amener le chat dans le nouveau logement. Lors de sa première visite, il est essentiel de laisser le chat explorer les lieux à son rythme, sans jamais le forcer.

Il est conseillé de laisser sa cage de transport ouverte dans la pièce contenant le plus de ses affaires afin qu’il se sente en sécurité. Garder les anciennes affaires de l’animal, comme le panier, la litière et les gamelles est également essentiel afin que le chat puisse retrouver ses repères. Maintenir les anciennes habitudes mises en place dans l’ancien logement, comme l’heure des repas, les jeux et les marques d’affection permet au chat de se familiariser avec son nouvel environnement plus facilement. Enfin, enrichir l’environnement à l’aide d’arbres à chats ou de diverses cachettes contribue grandement à l’adaptation d’un chat dans son environnement.

Après un déménagement, plusieurs semaines voire plusieurs mois peuvent être nécessaires à l’adaptation du chat dans son nouvel environnement. Il faut alors faire preuve de patience et être tolérant face aux diverses manifestations de stress exprimées par le chat. Des diffuseurs de phéromones félines apaisantes peuvent aider certains chats en proie à un stress important.

Dans certaines situations compliquées, comme lors du passage d’une maison à un appartement, il est possible que le chat ne s’adapte jamais. Dans ce cas, pour le bien de l’animal, il peut être judicieux de réfléchir à une éventuelle adoption par un foyer étant en mesure de répondre à ses besoins.

Cet article vous est proposé en partenariat avec Animalia, le N1 de l’assurance pour chiens et chats en Suisse. Animalia vous propose des services pratiques pour que la seule chose que vous ayez à faire, c’est l’aimer.